Micro-crédit ou prêt bancaire ?

Comment financer son bien immobilier

Si vous souhaitez financer un projet immobilier, le microcrédit peut être une alternative au prêt bancaire classique. En revanche, le montant accordé pourra par exemple servir à faire des travaux de rénovation mais en aucun cas pour acheter sa maison.

Les types de prêts immobiliers bancaires

Ces prêts sont destinés à financer divers projets immobiliers comme l’achat d’un bien ou sa rénovation entres autres. Cependant, il existe des différences majeures entre ces solutions de financement. Voici quelques exemples à titre non exhaustif.

Le prêt amortissable

Prêt classique avec un taux et une durée de remboursement définis à l’avance dans un document.

Le prêt in Fine

Les mensualités correspondent aux intérêts et le montant principal est remboursé à la fin du prêt.

Le prêt relais

Il sert à financer l’acquisition d’un nouveau bien avant que la vente du premier ne soit conclue.

Assurance de prêt immobilier

Trouvez l’assurance emprunteur auprès d’un courtier en assurances

Lorsqu’il est question d’envisager le recours à un prêt immobilier, il est indispensable de penser à l’assurance emprunteur. Pour trouver la meilleure offre, la solution consiste à contacter un courtier en assurances. Il existe des prestataires en ligne comme le courtier Adppc.fr qui offre une multitude de services aux futurs souscripteurs.

Ainsi, ils ces derniers ont la possibilité de comparer les offres pour choisir la mieux adaptée à leurs besoins et de profiter de l’expertise de professionnels du secteur.

Les conditions d’obtention d’un prêt immobilier

Tout futur souscripteur à un prêt immobilier doit savoir que l’obtention du crédit en question est tributaire d’un ensemble de conditions. Si elles ne sont pas réunies, bénéficier du financement souhaité devient compliqué.

Taux d’endettement

01

Il s’agit de votre capacité de remboursement maximum en fonction de vos revenus.

Apport personnel

02

Le montant avancé par l’emprunteur pour financer l’achat d’un bien immobilier.

Situation professionnelle

03

Le futur emprunteur doit avoir un emploi lui permettant d’avoir des revenus réguliers.

Lieu de résidence

04

Il est préférable d’être résident dans le pays où vous formulez la demande de prêt.

Les prêts d’aide à l’accession

Un éventail de solutions de financements pour devenir propriétaire.

Afin de faciliter l’accès à la propriété, des solutions de financements sont mis à la disposition des futurs acquéreurs avec une certaine souplesse. Parmi les prêts immobiliers d’aide au logement, le PTZ (prêt à taux zéro), un crédit sans intérêts finançant un bien neuf à hauteur de 40 %

Il existe également le prêt d’accession sociale (PAS) destiné aux personnes avec des ressources limitées. Il finance 100 % de la valeur du bien. Quant au prêt action logement, il concerne les salariés d’entreprise de 10 employés au moins.

Obtenir un financement pour quel objectif ?

Les projets immobiliers diffèrent d’un emprunteur à un autre. Il n’agit pas toujours de l’acquisition d’un bien. Certains cherchent des ressources financières afin d’effectuer des travaux chez eux. Le recours ainsi à un prêt immobilier permet de les financer totalement ou en partie.

Finaliser un achat immobilier

Il peut s’agir de l’acquisition d’une résidence principale, secondaire ou d’un bien pour un investissement locatif.

Financer ses futurs travaux

Cette solution permet à l’emprunteur de disposer des ressources pour apporter diverses modifications à son bien.

Réaliser des rénovations énergétiques

Les travaux énergétiques consistent à l’isolation thermique d’un bien, l’installation d’un système de chauffage…

Prêt immobilier et compromis de vente

Le compromis de vente fait partie de la liste des documents indispensables qui composent le dossier du prêt immobilier. Le futur emprunteur doit tout d’abord prendre contact avec un notaire afin qu’il rédige le document en question. Parmi les points essentiels devant être mentionnés dans le compromis, le schéma de financement de l’acquisition du bien objet de la vente avec le taux d’intérêt du prêt ainsi que sa durée. De surcroît, certaines clauses dites suspensives servent à annuler la vente. Il est bon à savoir que l’acquéreur potentiel à un délai de rétraction de 10 jours et de 45 jours pour obtenir un prêt immobilier. L’acte de vente n’est singé qu’après avoir obtenu l’accord de principe de la banque.

Vos questions au sujet du prêt immobilier

En tant que futur emprunteur envisageant de faire une demande d’un prêt immobilier, certaines questions vous taraudent. Elles concernent divers volets allant des conditions d’obtention du prêt en passant par la comparaison des offres de plusieurs établissements de crédits.

Peut-on faire un prêt immobilier sans apport ?

Oui, en optant pour un prêt immobilier à 110 %. Il est accordé pour des jeunes en début de carrière ou des personnes souhaitant réaliser un investissement locatif.

Comment obtenir le rachat de son crédit ?

Il existe diverses manières de racheter un crédit : renégocier auprès de sa banque, contacter un courtier ou un nouvel établissement pour une meilleure offre.

Quelles banques pour mon crédit immobilier

Toutes les banques universelles proposent des crédits pour financer un projet immobilier. Le futur emprunteur se doit de comparer leurs offres et de décider.