Quelle est la différence entre la caution loyer BFM et la garantie de loyers impayés ?

caution loyer BFM

Publié le : 28 janvier 20247 mins de lecture

Si vous êtes propriétaire, il est indispensable que vous demandiez à vos locataires potentiels une garantie en cas de défaut de paiement. Il en existe quatre types : le garant particulier (parents…), les assurances de loyers impayés, la garantie Visale et une option moins connue : la caution bancaire. Vous pouvez vous renseigner sur cette dernière sur ce site spécialisé.

C’est quoi une garantie de loyers impayés ?

La garantie de loyer impayés est un dispositif qui protège les propriétaires et les locataires en cas de loyers impayés ou de retards de paiement. Elle peut être gérée par un organisme public ou privé. Il n’est pas obligatoire d’en avoir une ou d’en réclamer une pour votre locataire, mais elle offre une sécurité financière en plus. Cette garantie peut être pris en charge soit par le propriétaire soit par le locataire. En cas de défaut de paiement du locataire, le garant va prendre en charge les sommes dues au propriétaire (bailleur). Le propriétaire n’aura donc pas à souffrir des problèmes dus à une perte soudaine de revenus. Il existe deux types de garanties de loyers impayées : la garantie Visale et l’assurance loyers impayés. La garantie Visale est une caution gratuite pour le locataire qui se porte garant pour lui. Elle est proposée par Action Logement et couvre les loyers et charges impayés du locataire jusqu’à 9 mensualités. L’assurance loyers impayés, quant à elle, est une assurance privée et payante qui couvre les propriétaires bailleurs contre les loyers impayés de leurs locataires dès le premier mois de défaillance.

Comment fonctionne une assurance de loyers impayés ?

L’assurance des loyers impayés est une assurance souscrite soit par le locataire soit par le bailleur, qui prends le relai du locataire en cas de non paiement de loyer. La plupart du temps, elle ne couvre pas que les défauts de paiement, mais prend aussi en charge les frais de détériorations immobilières, de procédures (honoraires d’avocat, d’huissier de justice…) ainsi que la protection juridique. Pour les propriétaires, même si le coût de l’assurance des loyers impayés est loin d’être négligeable, son prix se justifie au regard de la protection et des garanties offertes. Si le loyer de la location représente une part importante de vos revenus, cette assurance s’impose. Le non-versement d’un loyer peut vous mettre en grande difficulté financière, et une GLI vous permettra de conserve votre budget. Pour le locataire, c’est également un avantage. Elle peut faciliter l’accès au logement, en rassurant le propriétaire sur la solvabilité du locataire, sans avoir besoin de fournir un garant ou une caution solidaire. Elle peut éviter des frais supplémentaires, comme le dépôt de garantie ou les honoraires d’agence, si le propriétaire accepte de les réduire ou de les supprimer en contrepartie de la souscription à la GLI. Elle peut aussi limiter les risques de litige, en cas de dégradation du bien ou de départ anticipé du locataire, si la GLI couvre ces situations. Toutefois, la GLI n’est pas sans inconvénients pour le locataire, car elle implique de respecter des conditions de revenus et de loyer. De plus, elle ne le dispense pas de payer son loyer en cas de difficultés financières. Le paiement sera simplement différé et éventuellement fractionné selon les capacités de paiement du locataire. Enfin, la GLI ne protège pas le locataire contre l’expulsion en cas de loyers impayés, car s’il est incapable de rembourser l’assureur des sommes avancées au propriétaire, il s’exposera à des poursuites selon les conditions indiquées dans le contrat.

Comment fonctionne la garantie Visale ?

La garantie Visale est une caution gratuite proposée au locataire par Action Logement. Elle prend en charge le paiement du loyer et des dégradations locatives de la résidence principale, en cas de défaillance du locataire. Le cas échéant, Action logement rembourse le bailleur. Les conditions à remplir pour obtenir la garantie Visale varient selon que le logement est situé ou non en Île-de-France, mais de manière générale elle s’adresse à toute personne de 18 à 30 ans. Dans certaines conditions elle peut couvrir les locataires de plus de 30 ans (salariés gagnant moins de 1500€ net par exemple). Contrairement aux aitres solutions présentées dans cet article, c’est une aide publique. Le but de ce dispositif est de faciliter l’accès au logement aux jeunes et aux personnes à faibles revenus. La demande de garantie doit être faite par le ou les locataires, idéalement avant la signature du bail.

C’est quoi la caution loyer BFM ?

La caution loyer BFM est une offre de la Banque Française Mutualiste (BFM) et de Société Générale, qui permet aux fonctionnaires ou aux étudiants dans la fonction publique, âgés de 18 à 34 ans, de bénéficier d’une caution bancaire pour louer un logement. Cette offre s’adresse aux clients de la banque Société Générale. Pour savoir comment souscrire à la Caution Loyer BFM, vous pouvez vous rapprocher de votre conseiller. Le fonctionnement de la caution bancaire est simple : si le locataire ne paie pas son loyer, le loueur peut réclamer les sommes d’argent dues directement à l’établissement bancaire. Cela signifie que la banque se porte garante auprès du propriétaire en cas de non-paiement du loyer ou de dégradation du bien par le locataire. La caution loyer BFM est valable pendant la durée initiale du bail, jusqu’à 12 mois de loyer charges comprises, dans la limite de 12 000 €. Elle coûte 30 € de frais d’acte, plus une commission de gestion annuelle de 2 % du montant de la caution, prélevée mensuellement. C’est un avantage significatif par rapport à une assurance classique ou à un garant particulier. En effet les propriétaires seront plus confiants s’ils savent que les impayés éventuels seront couverts par une banque. Ils seront donc plus disposés à accepter votre dossier.

Plan du site