Tout ce que vous devez savoir sur les prêts pour les fonctionnaires : Avantages, conditions et options

prêt

Publié le : 29 octobre 20237 mins de lecture

Outre la sécurité de l’emploi et l’assurance de pouvoir accéder à une formation continue, le statut de fonctionnaire se traduit également par un certain nombre d’avantages en matière d’emprunt. Les agents de la fonction publique ont en effet accès à des formes de prêts spécifiques, en adéquation avec les particularités de leur situation professionnelle. Le crédit pour fonctionnaire offre des opportunités intéressantes pour acquérir un bien immobilier, acheter une voiture, répondre à une situation d’urgence. Pour espérer en bénéficier, il faut néanmoins satisfaire à plusieurs exigences.

Quels sont les avantages attachés aux prêts fonctionnaires ?

S’il est un statut qui rassure les organismes bancaires quant au remboursement d’un crédit, c’est incontestablement celui de fonctionnaire. La stabilité financière et professionnel des agents de la fonction publique leur permet de jouir de divers avantages dans le cadre des crédits qui leur sont réservés. Prenons l’exemple des profits que vous pouvez retirer d’un prêt immobilier pour les fonctionnaires :

  • La possibilité de souscrire un autre prêt aidé : en sus de votre emprunt fonctionnaire, vous pouvez compléter la somme prêtée avec un autre crédit, tel qu’un prêt à taux zéro (PTZ) par exemple.
  • Des taux préférentiels : le fait qu’un agent de la fonction publique ait un emploi sécurisé et garanti à vie joue beaucoup dans la confiance que les banques lui accordent. Avec un fonctionnaire, le remboursement des mensualités ne présente quasiment aucun risque de ne pas être honoré. Dans cette perspective, les taux immobiliers proposés seront plus intéressants que pour un emprunteur lambda. Des garanties attractives peuvent aussi être incluses dans le contrat, telles que la gratuité de la caution de prêt.
  • Une assurance emprunteur à un tarif compétitif : les mutuelles auxquelles ont accès les fonctionnaires permettent à ces derniers d’accéder à des assurances emprunteurs dont les taux sont généralement inférieurs à ceux pratiqués par les organismes bancaires. N’hésitez cependant pas à utiliser un comparateur d’assurances pour découvrir quelles offres sont les plus compétitives.

Selon la banque que vous sollicitez pour un emprunt fonctionnaire, vous pouvez obtenir différents avantages. Ainsi, le « prêt BFM Liberté » à découvrir sur le site particuliers.sg.fr, se caractérise notamment par l’absence de frais de dossier, par la possibilité d’utiliser les fonds comme bon vous semble sans avoir à fournir un justificatif de dépense, ainsi que par des taux très attractifs.

Les conditions requises pour bénéficier des prêts réservés aux fonctionnaires

Comme le suggère son nom, le prêt fonctionnaire s’adresse exclusivement aux personnes qui exercent un métier dans la fonction publique. Il fait en quelque sorte office de compensation au « prêt employeur » qui est réservé aux salariés du secteur privé. Sont ainsi autorisés à souscrire un emprunt fonctionnaire :

  • les agents de la fonction publique d’État (salariés de l’éducation nationale, des préfectures et des ministères) ;
  • les fonctionnaires territoriaux, c’est-à-dire le personnel des départements, des régions ainsi que des collectivités territoriales ;
  • les employés de la fonction publique hospitalière, tels ceux travaillant dans les hôpitaux publics, les structures publiques accueillant des personnes handicapées, etc.
  • Les élus locaux, nationaux ainsi qu’européens ;
  • les salariés de la SNCF, d’EDF-GDF et autres établissements du secteur public ;

Les crédits dédiés aux fonctionnaires concernent autant les titulaires, que les stagiaires ou les contractuels. Notez que les membres de leur famille (conjoints, ascendants et descendants directs) peuvent également y avoir accès. Si vous désirez souscrire un tel emprunt, vous devez vous adresser à un organisme bancaire qui propose ce type de formule, tel que la Société Générale par exemple. Les conditions exigées pour l’obtention des prêts destinés aux fonctionnaires sont assez similaires à celles des emprunts ouverts aux salariés du secteur privé. Le niveau de revenu du souscripteur doit être proportionnel à sa demande de crédit afin qu’il soit en capacité de le rembourser. Le profil professionnel des fonctionnaires étant synonyme de stabilité, un dossier de demande de prêt a davantage de chance de recevoir un accueil favorable des banques. Notez que les conditions et les options peuvent également varier selon le type de prêt sollicité.

Crédit fonctionnaire : quels sont les différents types d’emprunts et leurs montants ?

Les prêts dévolus aux fonctionnaires peuvent être de différentes natures :

  • Le prêt immobilier : il est destiné à financer l’acquisition d’un logement. La période de remboursement s’échelonne de 10 à 15 années.
  • Le prêt personnel : il permet de subventionner des projets d’une grande diversité, tels que l’achat d’une voiture ou un séjour en vacances.
  • Le rachat de crédit : allégez vos mensualités de remboursement en regroupant plusieurs prêts.
  • Le prêt travaux fonctionnaire : il est destiné au financement de travaux (rénovation, isolation, etc.) au sein d’une habitation. Il peut atteindre les 75 000 euros et être remboursé jusqu’à 10 ans.

Déterminer le montant d’un emprunt pour fonctionnaire implique de prendre en considération différents facteurs. La somme d’argent qui peut vous être octroyée variera notamment en fonction de votre emplacement géographique. On dénombre trois zones de plafond distinctes pour le crédit fonctionnaire, dont :

  • la zone numéro 1 qui englobe Paris et les villes nouvelles situées dans la région Île-de-France ;
  • la zone 2 qui regroupe les agglomérations de plus de 100 000 habitants ;
  • la zone 3 qui correspond au reste du territoire français (à l’exception des départements d’Outre-mer).

Le montant du prêt dépendra aussi de votre situation familiale ainsi que du nombre de pièces que comporte votre logement. De manière concrète, si vous vivez dans un appartement qui dispose de trois pièces à Paris, vous pouvez décrocher un prêt de 2286 euros. Pour une résidence du même type située dans une petite ville de province, la valeur de l’emprunt pourra atteindre les 1768 euros.


Plan du site